Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La cuisine de Wilhelmine

Min matblogg / Mon blog culinaire

Ma galette des rois

 

Quand j'étais petite, j'adorais l'Epiphanie. Trouver la fève cachée dans la galette et être ainsi la reine d'un jour faisaient partie des moments que j'appréciais le plus dans l'année! Je n'étais en revanche pas amateure du gâteau en lui-même. Je le trouvais sec et gras à la fois. Quel paradoxe! Je me souviens encore de la sensation que j'éprouvais lorsque je croquais dans la pâte feuilletée et la frangipane. Mes dents en crissent encore!

Et puis, il y a quelques années de cela, j'ai décidé que le temps était venu de me réconcilier avec ce gâteau. Peut-être allais-je trouver une manière de le préparer qui me conviendrait mieux?

J'ai donc ainsi cherché, lu maintes et maintes recettes, jusqu'à ce que je tombe sur des recettes dans lesquelles il fallait mélanger la frangipane à de la crème pâtissière à la vanille. Tout cela me paraissait fort prometteur. Après plusieurs tentatives et quelques modifications, - moins de sucre dans la crème pâtissière, 1/3 de frangipane pour 2/3 de crème vanille au lieu de 50/50-, le résultat était probant! J'allais enfin pouvoir manger de la galette avec plaisir! Avec modération, ceci dit, car le gâteau est tout même assez calorique!

Ingrédients:

 
2 pâtes à tarte ( à faire soi même ou à acheter toutes faites et étalées)
100g d'amandes réduites en poudre
100g de beurre
200g de sucre
7 jaunes d'oeuf pour les 2 crèmes (ne jetez pas les blancs, surtout! Congelez-les dans un sac prévu à cet effet en n'oubliant pas de marquer dessus la date et le nombre de blancs!) + 1 oeuf battu pour badigeonner le gâteau avant de l'enfourner
1 càs de rhum
de la vanille en poudre
80g de farine
 
Avec tous ces ingrédients, nous allons préparer deux "crèmes": une frangipane et une crème pâtissière à la vanille.

Pour la frangipane, j'utilise donc mes 100g d'amandes moulues, 100g de beurre, 100g de sucre, 3 jaunes d'oeuf et 1 càs de rhum. On mélange bien le beurre et le sucre. Puis on y ajoute les jaunes d'oeuf et on mélange bien le tout. Enfin, on y ajoute les amandes moulues et la cuillère de rhum. On mélange à nouveau et on réserve le tout au frigo (et oui, n'oubliez pas que les jaunes d'oeuf sont crus, prudence donc!) pendant qu' on va réaliser la crème pâtissière.

Pour la crème pâtissière, j'utilise 50 cl de lait, 80g de farine, 4 jaunes d'oeuf, de la vanille en poudre et 100g de sucre. On fait bouillir le lait avec la vanille. Dans un saladier, on mélange le sucre et les jaunes d'oeuf (on n'hésite pas à  y passer du temps!) On y ajoute la farine et on remélange correctement le tout. On incorpore à ce dernier mélange un peu de lait chaud qu' on aura prélevé dans la casserole et on mélange à nouveau. Puis on verse tout le lait chaud dans le saladier. On mélange à nouveau et on reverse le tout dans la casserole. On fait cuire la crème à feu moyen jusqu'à épaississement de la crème. Quand la crème est prête, on place la casserole dans un bain d'eau glacée ou on la met sur le balcon (s'il fait aussi froid chez vous qu'à Oslo en plein mois de janvier!) avec une assiette dessus.
 
Quand la crème vanille est froide, on la mélange intimement à la frangipane. Puis on préchaufe notre four à 220 degrés.
On verse ensuite ce mélange de crèmes sur la première pâte en se rappelant bien qu'il faut laisser 2cm tout autour de la galette.
 
On place ensuite la fève et on badigeonne le pourtour de la galette avec de l'eau.
 
On place délicatement la deuxième pâte sur le gâteau et on essaie de bien souder les bords.
On pratique des petites incisions d'environ 1cm sur le pourtour de la galette et on rabattera ces petites "franges" de pâte vers le milieu. On n'hésite pas à exercer une petite pression sur chacune des ces franges rabattues pour éviter les fuites intempestives de crème à la cuisson.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il ne nous reste plus qu' à badigeonner d'oeuf la galette et de dessiner légèrement un quadrillage
à l'aide d'un couteau (ATTENTION! On fait cela tout en douceur pour éviter d'abîmer le couvercle de la galette!)
 
On enfourne la galette 10 min à 220 puis on baisse le thermostat à 180 et on poursuit la cuisson pendant encore 30 minutes.
BON APPÉTIT!
 
 
 
 
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

À propos

Sandra

Jeg er fransk (fra Lorraine), men har bodd i Norge i mange år. Kort oppsummert er mat min store lidenskap. Jeg er opptatt av gode råvarer, -helst økologiske-, og er tilhenger av enkel, upretensiøs, men velsmakende mat. Jeg har lyst til å dele mine oppskrifter, både de jeg har arvet av min mor, mine bestemødre og oldemødre og mine egne kulinariske «eksperimenter» . Jeg liker selvsagt godt fransk mat (!), men også algerisk og indisk mat. Jeg har en liten forkjærlighet for italiensk og korsikansk mat (kanskje fordi noen av mine forfedre kom derfra!) Men hva har Wilhelmine med saken å gjøre, tenker dere kanskje?? Jo, det er til minne om en av mine oldemødre... Française (plus exactement Lorraine) expatriée en Norvège depuis maintenant un certain nombre d' années, je suis passionnée de cuisine. Je privilégie les produits de qualité, -et bio si possible! Je suis adepte d'une cuisine simple, sans prétention, mais goûteuse. J'ai envie de partager mes recettes, tant celles qui me viennent de ma mère, de mes grands-mères et arrières-grands-mères que mes essais culinaires. J'affectionne tout particulièrement la cuisine française (!), mais aussi la cuisine algérienne et la cuisine indienne. J'ai également un petit faible pour la cuisine italienne et la cuisine corse (peut-être à cause de mes origines? ;) Mais que vient faire Wilhelmine dans tout cela, me direz-vous? Et bien, il s'agit simplement d'un petit clin d'oeil à l'une de mes arrières-grands-mères...
Voir le profil de Sandra sur le portail Overblog

Commenter cet article